Lycée agricole de Blanquefort

Historique de l’établissement 

Quelques rappels historiques afin de remonter dans le passé de notre enseignement agricole, de notre établissement, et de notre association des anciens élèves.

– 1848 : sous la 2éme République, il y a plus de 160 ans, par décret du 3 octobre, l’Enseignement Agricole Public était créé, sous tutelle du Ministère de l’Agriculture. C’est en France le plus ancien enseignement professionnel sous tutelle de l’Etat !

– 1888 : 40 ans plus tard, un riche blanquefortais sans descendance, ingénieur de profession, Monsieur Edouard-Marie Avril, donne par testament du 4 août 1888, tous ses biens fonciers (le domaine du Béchon, 8 ha de terres autour du château), à la commune de Blanquefort, à cette époque, petite bourgade rurale de 3000 habitants. L’acte de donation stipulait en clause principale, que la commune, en acceptant ces legs, devait obligatoirement « créer et entretenir à ses frais une école d’agriculture pour former tous les futurs agriculteurs, viticulteurs et maraîchers de la périphérie ».

– 1895 : le 6 mars, la préfecture de la Gironde autorise la commune de Blanquefort à accepter le don, qui devient effectif le 22 mai 1896.

– 1917 : la guerre en France et la récession économique : faute de moyens financiers suffisants pour respecter le vœu de Monsieur Avril et ouvrir l’Ecole d’Agriculture, la commune, représentée par son maire Bernard Lançon, fait don à l’état (Ministère de l’Agriculture), du domaine du Béchon le 5 août 1917. Aussitôt après, le 4 décembre 1917, le Ministère de l’Agriculture achète juste en face du Béchon, le domaine du Bouchon ( 3 ha ) à Monsieur Barthélemy Filatreau.

– 1923 : le 20 juillet voit l’ouverture officielle de l’Ecole d’Agriculture, Viticulture et Horticulture de Blanquefort, sous la direction jusqu’en 1934 de Louis Grimal, puis de Pierre Vital. Le cycle d’études était alors de 2 ans après le certificat d’études primaires, avec un rythme journalier alterné :
– ½ journée de cours théoriques et
– ½ journée de travaux pratiques.

Anecdotique, mais c’était déjà une preuve de l’importance de cet établissement : l’école fut équipée du téléphone dés son ouverture (avec le n° 1 !).

– 1927 : 4 ans après l’ouverture de l’école, la première Amicale des Anciens Elèves est créée; son premier Président, Marcel Michel, assurera sa fonction jusqu’en 1952.

– 1952 : Christian Roussel, ancien brillant élève de 1931 à 1933, diplômé ingénieur agronome, est élu Président de l’Amicale, et le restera jusqu’en 1969.

– 1955 : les évolutions se poursuivent : la petite « école pratique » devient le 2 décembre l’Ecole Régionale d’Agriculture de Blanquefort. Quelques jours plus tard, le 19 décembre, achat par le Ministère de l’Agriculture du domaine de château Dillon, qui était loué à l’Ecole d’Agriculture depuis le 16 novembre 1923. L’Ecole Régionale est toujours sous la direction de Pierre Vital jusqu’en 1952, puis de l’homme au chapeau, Georges Chatenet ! . La durée d’étude était portée à 3 ans, après le BEPC, et les bons élèves du cycle « Pratique » pouvaient accéder au cycle « Régional « .

– 1959 : création de l’Ecole Ménagère sur le domaine de Maurian.

– 1961 : la réforme Pisani. Edgard Pisani étant à cette époque Ministre de l’Agriculture, prévoit la transformation de toutes les Ecoles Régionales d’Agriculture en Lycées Agricoles.

– 1963 : le 21 avril l’Ecole Régionale devient Lycée Agricole; Jean Sourbet, député de la Gironde, est alors Ministre de l’Agriculture. Les programmes d’enseignement évoluent, pour se rapprocher un peu de ceux des Lycées dits classiques, de l’Education Nationale. Le cycle « Pratique » était abandonné dés la rentrée 1962, et le cycle « Régional » en 1963 ! Le 8 juillet 1963, l’Ecole Ménagère devient le Collège Agricole Féminin.

– 1966 : à la rentrée 1966 Raymond Peyrat dirige le Lycée jusqu’en 1973, avant d’être remplacé par Jean-Pierre Navarre. Pendant cette période, Jean-Claude Berrouet est pendant 2 ans, de 1969 à 1971, Président de l’Amicale, avant de céder la place à Philippe Leclair.

– Par la suite l’évolution s’accélère; le CFPPA Agricole est créé en 1970, puis le CDFA en 1973. En 1977, suite au départ en retraite de sa directrice, le Collège Agricole Féminin est intégré au Lycée : Jean-Pierre Navarre reste Directeur du nouveau complexe ainsi créé.

– 1980 : le Lycée Agricole devient LEGTA (Lycée d’Enseignement Général et Technologique Agricole). Parallèlement, les activités de l’Amicale des Anciens Elèves sont en baisse, à partir de 1981.

– 1984 : le LEGTA passe comme tous les Lycées classiques, techniques, et professionnels, sous la responsabilité de gestion du Conseil Régional d’Aquitaine (tout en restant dépendant du Ministère de l’Agriculture pour la partie pédagogique). Le LEGTA devient alors siège de l’Etablissement Public Local d’Enseignement Agricole (E.P.L.E.A. ), CFA et CFPPA étant intégrés au site.

– 1995 : la rentrée 1995 voit le départ à la retraite de Jean-Pierre Navarre, et l’arrivée de Michel Vigne jusqu’en 1999. Sous l’impulsion de Michel Vigne, la renaissance de l’Amicale est programmée ! Après un long sommeil de plus de 15 ans, elle est réactivée par Stéphane Badet (de 1997 à 1999), les statuts remis au goût du jour, et l’équipe dirigeante constituée.

– Michel Vigne, appelé en 1999 au Conseil Général d’Agronomie est remplacé pour une très courte période par Bernard Patoureaux jusqu’à février 2001, puis par Maurice Fenêtre.

– En septembre 1999, Bernard Marche a succédé à Stéphane Badet à la tête de l’Amicale, essayant, avec toute l’équipe du bureau de gestion de la faire vivre et prospérer, de la rendre attractive avec les moyens de communications modernes; c’est ainsi que fin 2001, un premier site Internet sommaire, a été mis en place. Il a été complété et relooké en 2005-2006, et à nouveau remanié entièrement en début 2012, Mireille Wartel étant présidente de l’association à cette période.

2001 : arrivée en septembre de Maurice Fenêtre, Proviseur du LEGTA, et Directeur de l’E.P.L. jusqu’à son départ au Conseil Général d’Agronomie en septembre 2004.

2003 : Au niveau de Château Dillon : la construction de nouveaux chais a débuté après les vendanges; durée des travaux 18 mois.

2004 : arrivée en septembre d’Alain Sixtre, Proviseur du LEGTA, et Directeur de l’E.P.L. L’inauguration officielle des nouveaux locaux de Château Dillon a eu lieu après les vendanges 2004.

2006 : accueil du congrès du réseau européen des Lycées viticoles sur le site de Château Dillon, du 31 mai au 2 juin. 15 pays représentés. Au programme : ateliers techniques de travail, visite du site de Dillon et des lycées viticoles d’Aquitaine (Libourne, Bommes, Bergerac), découverte des vins des lycées, buffet européen, présentation des filières agricoles régionales, projection de films témoignages d’étudiants, et 1 journée de tourisme-détente.

2010 : dernier gros dossier clôturé par le proviseur Alain Sixtre; au 1er janvier, création officielle de l’EPL de Bordeaux-Gironde regroupant les 3 établissements viticoles de Gironde : Blanquefort, Libourne-Montagne, Bommes La Tour Blanche.

2011 : à la rentrée de septembre, changement de Directeur au niveau de l’EPL de Bordeaux-Gironde; Alain Sixtre partant à la retraite à la fin de l’année civile est remplacé par M Georges Jousserand, ancien proviseur de l’EPL de Saintes.

 – 2012 à 2014 : gros travaux de destruction et reconstruction de bâtiments scolaires des 2 côtés de l’établissement (Béchon et Maurian). Ces travaux financés par le conseil régional d’Aquitaine créent un amphithéâtre de 300 places, un bâtiment de laboratoires et le déplacement des services administratifs dans un ancien bâtiment scolaire côté « Béchon ». Avant la fin 2014, l’ancien immeuble administratif abritera de nouvelles salles de classe. Au niveau de votre association, réécriture totale du site internet et mise en ligne fin août.

Ce contenu est restreint au membre du site. Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous svp. Les nouveaux utilisateurs doivent s’enregistrer ci-dessous.

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel Utilisateur?
*Champ requis